Plan comptable général : guide en ligne

Une comptabilité appropriée nécessite l’enregistrement de toutes les transactions commerciales d’une manière facile à comprendre. Peu importe que la valeur monétaire soit transférée ou non transférée. Chaque transaction doit être correctement enregistrée d’un compte à un autre. Par conséquent, toutes les entreprises et tous les comptables utilisent le plan comptable commun ou PCG, qui est un document qui harmonise tous les états financiers des entreprises individuelles. C’est un outil comptable essentiel, et il concerne toutes les entreprises qui doivent préparer des comptes annuels. À quoi sert ce document ? Quelle est sa structure ? Et comment le créer ?

Plan comptable : de quoi s’agit-il ?

Le plan comptable est l’une des choses à garder à l’esprit lors de l’exercice d’activités professionnelles. Il s’agit d’une norme comptable, qui définit l’ensemble des règles d’évaluation et de tenue des comptes de l’entreprise. Le fichier peut se résumer sous la forme d’un simple tableau, qui peut enregistrer les écritures comptables de l’entreprise, c’est-à-dire toute transcription financière des flux dans les comptes, comme les ressources ou les dépenses. Un plan comptable général est un document qui rassemble toutes les informations nécessaires pour décrire vos activités commerciales. Pour chaque écriture comptable, il y aura une entrée sur le PCG, qui se compose de deux éléments, le code comptable, qui est un numéro associé à la catégorie de compte ainsi que le nom de l’écriture. Chaque inscription en compte doit être affectée au compte spécifique. En matière de comptabilité, l’entreprise est en fait décomposée en différents comptes, et chaque compte est associé à une écriture comptable. Le PCG est, alors, une liste détaillée des comptes utilisés par les entreprises. Pour beaucoup plus d’informations sur le plan comptable général, veuillez se renseigner auprès des experts-comptables.

Plan comptable : sa structure

Le plan comptable général a pour objet de classer toutes les opérations des entreprises ou sociétés dans les comptes selon une nomenclature clairement définie. Cette nomenclature ne tient pas compte des activités de l’entreprise. Ainsi, quelle que soit l’activité, elle reste valable. Le plan comptable général est composé de catégories et de sous-catégories. Pour la classe, il y en a huit. Les cinq premières catégories sont liées au bilan, les deux catégories suivantes, notamment le sixième et le septième, sont liées au compte de résultat, et la dernière, à savoir la huitième catégorie, est liée aux pièces justificatives. Dans le cas des sous-catégories, elles sont représentées par deux chiffres, le premier chiffre correspondant au numéro de la catégorie. Divisez, ensuite, chaque sous-catégorie en comptes à trois chiffres, où les deux premiers chiffres spécifient le numéro de la sous-catégorie. Afin de pouvoir préparer des comptes annuels, la comptabilité doit être bien établi. Et pour faciliter le traitement de l’information, le plan comptable peut être adapté à des activités spécifiques. 

À quoi sert exactement un PCG ?

La comptabilité est la base de la préparation des états financiers de l’entreprise. Cela vous permettra de visualiser en détail vos dépenses et revenus et de vérifier si le solde de votre compte est bien équilibré. C’est un véritable outil qui vous permet de comprendre le fonctionnement de votre entreprise et d’analyser votre rentabilité. Lorsqu’il est correctement défini, le plan comptable général peut vous aider à développer une vision stratégique pour votre entreprise. Il faut, donc, partir d’une bonne base pour éviter de lire toutes ses œuvres. Tout commence par un classement par compte, même si cela peut paraître compliqué de premier abord. En enregistrant toutes les transactions dans le bon compte, vous aurez un profil financier plus clair dès le départ. Afin d’utiliser correctement votre plan comptable et de ne pas vous perdre dans un grand nombre de chiffres, de comptes et de titres, vous devez clairement déterminer la nature des opérations comptables à classer. Les entreprises peuvent, également, construire leur plan comptable de manière à identifier ou regrouper ces coûts, tout en respectant la terminologie comptable et en étant lié à la sélection des comptes. 

Comment créer un PCG ?

Un logiciel de comptabilité ne vous permet pas de créer un plan comptable, mais il utilise des modèles avec des codes et des écritures prédéfinis pour gérer vos écritures comptables en fonction de leurs attributs. Cependant, la solution la plus simple consiste à utiliser un logiciel de comptabilité ou de gestion d’entreprise au lieu d’utiliser de simples feuilles de calcul pour gérer toutes les finances de votre entreprise. Vous pouvez, également, utiliser des outils de gestion tout-en-un. Il vous suffit de déterminer les éléments qui vous concernent et de saisir le montant correspondant. Après une configuration correcte, vos écritures comptables comme les dépenses, les revenus et les avoirs, seront directement attribuables au compte concerné. Grâce à un logiciel adapté aux indépendants et aux petites entreprises, la comptabilité deviendra immédiatement plus simple et plus agréable. Même si vous utilisez un logiciel pour votre comptabilité, il est toujours utile de vérifier votre plan comptable général avec un expert-comptable.

Choisir une solution effiace pour maitriser les achats
Facturation en ligne : quel logiciel choisir ?