Caisse enregistreuse ou logiciel de caisse ?

logiciel de caisse

Depuis la fin du 19e siècle, la caisse enregistreuse est devenue un élément presque incontournable de la gestion des restaurants et commerces. Elle a connu depuis ce temps et au fil des ans plusieurs évolutions technologiques, au point où aujourd’hui, plusieurs personnes l’appellent aussi logiciel de caisse. Mais la question qui se pose est de savoir si cette appellation est correcte ou s’il s’agit d’une confusion. Si vous voulez en savoir plus, découvrez le point que fait cet article sur le sujet.

Caisse enregistreuse et logiciel de caisse : historiques et définitions

Vers la fin du 19e siècle, un américain du nom de James Ritty, irrité du fait que ses employés gèrent mal les encaissements au niveau de son bar, conçoit la toute première caisse enregistreuse. Il obtint alors un brevet pour son invention et se lança avec succès, dans une production de masse. Si le logiciel de caisse est très prisé aujourd’hui et est disponible sur des sites de référence comme www.apitic.com, il faut avant tout reconnaître que tout est parti de la caisse de Ritty.

Au départ, la caisse enregistreuse permettait juste de calculer les additions et la monnaie à rendre aux clients. Elle a ensuite connu de nombreuses améliorations. De l’adjonction d’un moteur en 1906 à l’ajout d’un calculateur et d’un écran à cristaux liquides vers 1960, cette machine a connu des mutations extraordinaires.

En 1974, l’intégration d’un microprocesseur embarqué, associée à l’apparition des codes-barres donne à la caisse enregistreuse une allure contemporaine. L’apparition du premier logiciel de caisse n’a été effective qu’au cours des années 90. Ce fut un événement de taille puisque cela permettra par la suite aux commerçants de profiter d’une technologie plus souple et évolutive, avec des écrans plus dynamiques, voire tactiles.

Les fonctionnalités d’une caisse enregistreuse moderne

Même si les avancées technologiques amènent à confondre la caisse enregistreuse au logiciel d’encaissement, il est important qu’une nuance soit faite. La caisse enregistreuse, c’est une machine composée d’un clavier, d’un tiroir-caisse et d’une imprimante qui permet d’enregistrer les ventes, de ranger l’argent et de donner des tickets grâce à un logiciel de caisse, s’il s’agit d’un modèle récent (plus d’infos sur Gataka).

Il existe en général, trois types de caisses enregistreuses :

·        les caisses basiques qui sont les plus simples possible, permettant juste de faire des calculs et de faire des impressions et des rapports journaliers,

·        les caisses alphanumériques qui ont beaucoup plus de fonctions que celles précédentes, avec la possibilité de faire des encaissements, saisir manuellement les produits et de ressortir des rapports détaillés comportant les dates et heures des opérations,

·        les caisses tactiles : ce sont des caisses modernes qui fonctionnent avec un logiciel de caisse intégré, dont certains modèles ressemblent à des ordinateurs. Elles peuvent être reliées à des accessoires comme le monnayeur qui sert à donner directement de la monnaie aux clients, le scanner de code-barres, le détecteur de faux-billets et les terminaux de paiements via cartes électroniques.

Les critères à considérer avant l’achat d’un logiciel de caisse

Depuis le 1er janvier 2018, l’acquisition d’une caisse enregistreuse est devenue quasi-obligatoire pour tout commerçant. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut acheter n’importe quelle machine pour gérer vos encaissements. Vous devez munir votre commerce d’une enregistreuse de caisse moderne capable d’intégrer un logiciel de caisse modulable et évolutif.

De ce fait, il est important que vous choisissiez votre solution de caisse en fonction du domaine d’activité dans lequel vous évoluez et selon vos besoins réels. Vous devez ainsi prendre en compte la taille de votre entreprise, le nombre d’employés devant utiliser le matériel ainsi que les accessoires qui vous seront utiles dans l’exercice de votre activité.

Ensuite, il faudra que vous voyiez l’aspect pratique de la caisse enregistreuse. Vous devez vérifier que l’éditeur vous propose une solution d’encaissement certifiée facile d’accès de n’importe quel endroit, avec un logiciel de caisse conçu avec des fonctionnalités adaptées à votre activité.

Pourquoi utiliser un logiciel de gestion ?
Qu’est-ce qu’une carte virtuelle bancaire d’entreprise ?